ASTÉRIX ET LES VIKINGS: FICHE PÉDAGOGIQUE

Du 19 al 23 avril 2010, comme complément de l´exposition BDmix que nous envoie l´Ambassade française, nous verrons le film "Astérix et les vikings" (2006), un dessin animé de 78 minutes basé sur la bande dessinée "Astérix et les normands" publiée en1966 dans la revue Pilote.

Voici la fiche pédagogique que vous pouvez utiliser pour travailler avant avec vos élèves, afin de connaitre préalablement un vocabulaire, des expressions et des informations culturelles qu´ils pourront idendifier lors de la projection du film.

ASTÉRIX ET LES VIKINGS. FICHE PÉDAGOGIQUE
(fiche pédagogique élaborée par Norbert Torres, coordinateur de la Section Bilingue du lycée Alboran d´Almeria).

Pour avoir plus d´informations sur ce dessin animé :
www.asterix.com (le site officiel d´Astérix en espagnol)
www.asterix.com/index.html.fr (le site officiel d´Astérix en français)
Pour un aperçu historique sur les gaulois : « Les gaulois », C´est pas sorcier (le magazine de la découverte et de la science), émission proposée par Frédéric Courant, Bernard Gonner, Jamy Gourmaud, coproduction France 3 et Riff International Production. (Disponible en salle des profs et à la bibliothèque, fichier « bilingue » et fichier « grupo de trabajo »). Durée :25 minutes.

PREMIÈRE SCÈNE: LES VIKINGS
Présentation des Vikings, les hommes du nord.
Hivers rudes: inviernos muy crudos.
Il y a quelqu´un? ¿Hay alguien?
La peur donne des ailes: el miedo da alas.
La peur = la frousse: el miedo.
Avoir la frousse = avoir peur: tener miedo.
Lâches: cobardes.
Froussards!: ¡Gallinas!
Odin se fiche de nous: Odín se ríe de nosotros.

ÉLÉMENTS CULTURELS:
Thor ou Tor: dans la mythologie scandinave, dieu guerrier maître du Tonnerre. On trouve son emblême, le marteau, sur les pierres runiques.
Odin ou Wotan: grand dieu du panthéon germanique; dieu de la Guerre et du Savoir.

PROVERBES:
Après la pluie, le beau temps: la calma anuncia la tempestad.
Qui vole un oeuf, vole un boeuf: quien ríe el último, ríe mejor.
Un tiens vaut mieux que deux tu l´auras: más vale un pájaro en mano que ciento volando

DEUXIÈME SCÈNE: LE VILLAGE (LA ALDEA)
Bagarre: trifulca.
Cessez le feu!: ¡Alto el fuego!
Jetez vos armes!: ¡Tirad las armas!
Ça suffit!: ¡Ya es suficiente! (¡Basta ya!)
Océanonix, frère d´Abraracourcix.
Goudurix (goût du risque), fils d´Océanonix et neveu d´Abraracourcix.
À coup-de-poing: a puñetazos.

ÉLÉMENTS CULTURELS:
La bataille de Gergovie: Gergovie a été un oppidum romain puis une ville gallo-romaine, au sud de Clermond-Ferrand, dans le pays des Arvennes (Puy-de-Dôme) Vercingétorix la défendit avec succès contre César (52 av. J.C.). Vestiges historiques.
Vercingétorix: général et chef gaulois, né dans le pays des Arvernes (v. 72 a.v. J.C.-46 a.v. J.C.). Il fut proclamé, en 52, chef d´une coalition des peuples gaulois contre César. Il défendit avec succès Gergovie, mais fut enfermé par César dans Alesia. Une armée gauloise de secours n´ayant pu le débloquer, il se livra à son vainqueur. Conduit à Rome, il fut exécuté au bout de six ans de captivité, après avoir figuré dans le triomphe de César.
Lutèce: ville de Gaule dont l´emplacement correspond au Coeur de Paris (île de la Cité et pente de la montagne Sainte-Geneviève).

TROISIÈME SCÈNE: LA FÊTE (LA FIESTA)
Festin: banquete.
SMS: ShortMessageServix.
Être branché: estar al tanto.
S´éclater: pasarlo pipa, divertirse mucho.
Ringard: cutre.
C´est nul la province: la provincia es un muermo.
Je te préviens: te advierto.
T´as pigé?: ¿Has entendido?

QUATRIÈME SCÉNE: LA FILLE DU CHEF (LA HIJA DEL JEFE)
Grossebaf = grosse baffe.
Une baffe = une gifle = une claque: una bofetada.
Chandelier: candelabro.
Absolument pas!: ¡Ni hablar!
Tas de faignasses! ¡Gandules!
Fainéant ou faignant ou feignant = qui ne veut rien faire, paresseux. Rois fainéants (hist.): nom donné aux derniers rois mérovingiens.
Allez-vous en!: ¡Largo!
C´est lourd d´être un homme!: ¡Qué duro es ser un hombre!
Un petit remontant = un encas: un tentempié.
Je ne bois que du bio: solo bebo productos biológicos.
Saumon: salmón.
Ta tête ne me dit rien: no me suena tu cara.
Abruti! = espèce d´abruti!: ¡Estúpido!

ÉLÉMENTS CULTURELS:
Abba, le nom de la fille du chef, est basé sur le nom du fameux groupe suédois ABBA.

CINQUIÈME SCÈNE: LA BATAILLE (LA BATALLA)
C´est des sauvages!: ¡Qué salvajes!
Le petit lui est rentré dans le lard: el chico está peleando.
Je savais que cela lui plaierait: sabía que le gustaría.
Sauve qui peut!: ¡Sálvese quien pueda!
J´ai le droit: tengo derecho.
Finasser: disimular.
Reprendre à zéro: empezar desde el principio.
Tu saisis le plan?: ¿Entiendes el plan?
Tu saisis?: ¿Entiendes?
Un caillou (des cailloux) = une pierre.
On est cuits: estamos perdidos.
À l´abri: a salvo.
Ils sont fous: están locos.

SIXIÈME SCÈNE: INCOMPRÉHENSION (INCOMPRENSIÓN)
Être stressé: estar estresado.
Je suis hyperflippé: estoy superangustiado.
Ça me pourrit la vie: me amarga la vida.
Quelle galère!: ¡Qué desastre!
Un écureuil: una ardilla.
Échouer: fracasar.
L´échec scolaire: el fracaso escolar.
Pas méchant du tout: inofensivo.
Ce n´est pas un cadeau: no es ninguna joya.
Un encas: un aperitivo.
Une camelote = une pacotille (marchandise de qualité inférieure): una birria.

SEPTIÈME SCÈNE: LA SÉQUESTRATION (EL SECUESTRO)
Vous tombez bien: llegáis a tiempo.
Une remise de médailles: una entrega de medallas.
Prochaine pleine lune: próxima luna llena.

HUITIÈME SCÈNE: LE SAUVETAGE (AL RESCATE)
Pas de souci: descuida.
Tu vas tout droit jusqu´au premier phare: vas todo recto hasta el primer faro.
Un raccourci: un atajo.
Survie: supervivencia.
Pitié: piedad.
Quand je m´inquiète: cuando me preocupo.
Purée de pois = brouillard: niebla.
On va s´en sortir: saldremos de ésta.
C´est gentil: muy amable.
Chance: suerte.
Sain et sauf: sano y salvo.
De quoi j´ai l´air?: ¿Por quién me tomas?
C´est par là: es por allí.

NEUVIÈME SCÈNE: DANS LE NORD (EN EL NORTE)
Tenir une promesse: cumplir una promesa.
Papa lui a fait sa fête: papá le dio su merecido.
Longue vie au champion!: ¡larga vida al campeón!
C´est fait maison: hecho en casa.
Ça a l´air bon: tiene buena pinta.
Ça dégrasse: desengrasa.
Sans blague!: ¡no me digas!
Rigolo: gracioso.
Tu veux qu´il te pique ta fiancée?: ¿Quieres que te quite la novia?
Tu dis au revoir: despídete.
Je refuse: me niego.
Fais pas ci, fais pas ça!: ¡No hagas esto, no hagas lo otro!
Il se fiche de moi: pasa de mí.
Plouc: paleto.
Una pesadilla: un cauchemar.
Fichez-moi la paix: dejadme en paz.
Le pourboire: la propina.
Saper le moral: poner triste.
Prendre la tête: comer el coco.

DIXIÈME SCÈNE: LES FIANCÉS (LOS NOVIOS)
Je n´ai qu´une parole: soy hombre de palabra.
Crétin: tarado.
Ça ne te regarde pas: no es asunto tuyo.
Je rêve ou quoi?: yo, alucino.
Ingrat: desagradecido.
Fais-nous peur: danos miedo.
Un hurlement terrifiant: un grito aterrador.
Trêve de bavardages: basta de charlas.

ONZIÈME SCÈNE: LE PIÈGE (LA TRAMPA)
Le décollage: el despegue.
Quoi encore?: ¿Qué pasa ahora?
Le mariage: la boda.
Ça alors!: ¡caray!
Empêcher le mariage: impedir la boda.

DOUXIÈME SCÈNE: LE MARIAGE (LA BODA)
Faites demi tour: dad media vuelta.
Elle veut être enlevée: quiere ser raptada.
C´est absolument hors de question: no se te ocurra ni planteártelo.
Je n´y suis pour rien dans cette histoire: no tengo nada que ver.
Que personne ne bouge: que nadie se mueva.

TREIZIÈME SCÈNE: LE COMBAT (EL COMBATE)
Tiens bon!: ¡aguanta!
Il se débrouille bien: se defiende bien.
Avoir des crampes: tener calambres.

QUATORZIÈME SCÈNE: LE RETOUR (EL RETORNO)
Cervoise = bière: cerveza.
Bière faite avec de l´orge ou d´autres céréales, et consommée dans l´Antiquité et au Moyen Age.

QUINZÈME SCÈNE: LA GRANDE RÉUNION (LA GRAN REUNIÓN)
Une armée: un ejército.
Je suis fier de toi: estoy orgulloso de ti.
Il ne fallait pas: no hacía falta.
Je n´en peux plus: no puedo más.
Éprouver notre courage: poner a prueba el coraje.
Bravoure: valentía.
Un succès qui dépasse toutes leurs espérances: un éxito que sobrepasa todas sus expectativas.